jacques wetterer

Œuvres originales : : Bronze, céramique et résine : : Prix sur demande

Original Work of Art  : : Price on demand

Jacques est né près de Strasbourg. Diplômé dans les Arts et techniques dentaires dans lesquels il fit une longue carrière ; parallèlement à ces activités, il poursuivra des études de biologie qui vont stimuler sa curiosité pour la nature dans tous ses aspects.

Arrivé au terme de son parcours professionnel, il décide de se consacrer à sa grande passion (la reproduction du monde animal par la sculpture). Son expérience du modelage de précision et sa maitrise des matériaux lui permettront d’aborder ce nouveau domaine avec satisfaction.

Contemplatif, sensible aux structures et beautés de la nature depuis son enfance, il consacre l’essentiel de ses moyens à l’observation, la photographie et l’étude des animaux pour lui permettre d’accéder au réalisme qu’il souhaite pour ses œuvres.

Les menaces qui pèsent aujourd’hui sur le monde animal l’encouragent à contribuer à faire connaitre et aimer au travers de ses réalisations ce que notre planète possède encore comme richesse naturelle et qu’il faut à tout prix protéger.

: :
 
Les plus prestigieuses récompenses au monde (pour un sculpteur) ont été données à cet artiste :

Signature Member of the Society of Animal Artists USA
Award of Excellence décerné par Hiram Blauvelt (2012)

Member of the Marwell International Wildlife Art Society (Great-Britain)
Prix de la meilleure sculpture (2010)

Member of the David Shepherd Wildlife Art Society (Great-Britain)
Wildlife Artist of the year (2010)

Member of the Taylor Foundation (France)

Membre de la Société Nationale des Beaux-Arts

Prix Georges Hilbert au Carrousel du Louvre (2011)

: :

"Sculpteur animalier, sensible à la beauté et diversité du monde vivant, j’essaie de stimuler les consciences humaines sur la nécessité de préserver le patrimoine naturel en réalisant des sujets qui à la fois fascinent par leurs aspects et en même temps symbolisent une espèce en voie de disparition par l’entière responsabilité de l’être humain, exemple : le rhinocéros Indien qui se trouve pour des idées irrationnelles (les supposées vertus thérapeutiques de ses cornes), au bord de l’extinction."

"Le bonheur du contact au plus près des animaux, l’immense plaisir d’essayer « modestement » de les recréer au plus près de la réalité, en céramique, bronze ou autres matériaux, motive l’essentiel de mes investissements en temps et moyens."